Montréal se lance dans les logiciels libre et cherche à se libérer du « menottage » informatique

La nouvelle à été annoncé mardi par François William Croteau, le responsable de la ville intelligente, des technologies de l’information et de l’innovation au comité exécutif : la Ville de Montréal prends un tournant majeur et se dote d’une nouvelle politique sur l’utilisation et le développement de logiciels et de matériels libres d’ici à 10 ans.

L’objectif est de se libérer à terme des licences imposées par les logiciels propriétaires et de rendre ses services en technologie de l’information « ouverts, transparents et plus accessibles aux citoyens ».

Un virage radical

« La Ville de Montréal s’engage à considérer systématiquement les solutions proposées par l’industrie du libre pour tous les remplacements ou développements de logiciels et de matériel », a-t-il déclaré. Les équipes techniques de la ville, supportées par des acteurs de l’industrie, participeront aussi au développement des produits qu’elle utilisera.

Lors de la conférence de presse, M. Croteau à déclaré que les solutions du libre permettraient « à Montréal de se libérer, d’une certaine manière, des licences et du menottage informatique ».

Il a néanmoins précisé que la Ville devrait en premier lieu « se doter d’une expertise à l’interne en programmation informatique » et qu’il n’était pas possible d’évaluer l’ampleur de ces avantages pour la Ville pour le moment, bien qu’il soit convaincu que ce changement offrirait des processus plus « agiles » et plus « flexibles ».

« Si on est en mesure d’avoir des logiciels et du matériel plus flexibles et adaptables à nos besoins, plutôt que de s’adapter aux besoins des grandes entreprises, ça va nous permettre d’être meilleurs dans notre offre de services et de répondre aux besoins réels des citoyens », a-t-il dit.

Le responsable de la ville intelligente, des technologies de l’information et de l’innovation a indiqué que le passage au « libre » était une priorité de Projet Montréal car les avantages sont multiples : la flexibilité et l’adaptabilité aux besoins, la sécurité informatique, la possibilité de collaborer avec d’autres acteurs du milieu municipal et avec des institutions publiques (Union des municipalités, gouvernements, etc.) et bien sur la possibilité de réaliser des économies d’échelle et de trouver des solutions à moindre coût.

L’OSSA : Le support des logiciels libres communautaires

Petit zoom sur l’OSSA notre offre de support de logiciels libres. Chez LINAGORA nous proposons des prestations de support logiciels sur plus de 400 logiciels Open Source. Experts dans le domaine du libre, nous avons déjà traité plus de 18000 faits techniques de nos clients.

Qu’est ce que l’OSSA ?

L’offre OSSA, soit l’Open Source Software Assurance, est une gamme complète de services réalisée à partir d’un guichet unique pour sécuriser votre Système d’Information à composantes Open Source.
Utiliser les logiciels libres est une chose, mais en maintenir une utilisation optimale durant des années en est une autre. C’est là que notre équipe d’experts intervient.
La mission de l’OSSA est de vous fournir une expertise personnalisée sur vos logiciels libres. Notre équipe d’experts s’engage à un résultat pour vous assister sur :

  • la résolution des anomalies rencontrées;
  • l’intégration des correctifs aux communautés concernées;
  • des paramétrages complexes;
  • l’administration des logiciels supportés;
  • leur intégration dans votre SI;
  • l’actualité des logiciels libres, vous conseille sur leur choix et vous assiste pour leur utilisation.

Notre offre OSSA est une offre sur mesure et s’adapte à toute forme de demande. Venez découvrir notre offre en détails sur notre site dédié.

2018 : Année du Numérique Éthique – L’expérience LINTO

LINAGORA revient avec un deuxième livre blanc qui cette fois traite de l’avenir de l’IA et plus particulièrement de la place de l’open source et de l’éthique dans cette révolution numérique.

Au cœur de la transformation digitale, l’Intelligence Artificielle se développe de manière exponentielle et de façon à être toujours plus performante.

Toujours plus intégrés dans notre quotidien et toujours plus intrusifs pour nous connaître de mieux en mieux, l’Intelligence Artificielle porte une menace : jamais nous n’avons été aussi proches de l’avènement d’un Big Brother au service de quelques entreprises du secteur technologique.

A travers ce livre nous mettons en lumière une approche éthique de l’IA et l’utilité que nous lui trouverons dans le futur notamment par l’utilisation de l’Open Source. Ainsi au cours de ce livre vous pourrez découvrir notre plan de développement de l’IA.

Au programme : une introduction à la plateformisation, une réflexion sur l’ Open IA et l’Éthique Numérique à travers l’expérience LinTO, une présentation des assistants personnels et de notre méthodologie d’adaptation speech-to-text à un contexte métier spécifique.

Vous retrouverez également des témoignages d’experts dont celui de Philippe ROY, délégué adjoint en charge des projets chez cap digital.

Pour en apprendre plus vous pouvez télécharger le livre blanc ici.