Histoire

2010-2012 : Les prémices d’une aventure Québécoise

En 2010 Alexandre ZAPOLSKY, le fondateur de LINAGORA, commence à évoquer la création d’une filiale Québécoise.

S’en suivent plusieurs rencontres avec la Délégation Générale du Québec à Paris, avec Montréal International et Investissement Québec.

Après la rencontre de Pauline MAROIS, Première Ministre du Québec, en 2012 à Paris, les discussions concernant l’avenir du logiciel libre au Québec sont entamées.

L’annonce le 19 Mars 2013 d’un ambitieux plan de développement de l’usage du logiciel libre au sein des ministères et organismes publics Québécois concrétise la vision de Pauline MAROIS, et crédibilise le lancement d’une filiale Québécoise de l’acteur du libre Européen.

2013 : Démarrage de la filiale Canadienne

C’est après le voyage d’Alexandre ZAPOLSKY au Québec avec la délégation officielle du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault que LINAGORA ouvre son bureau Montréalais le 27 Septembre 2013.

Le premier contrat est également signé en 2013 avec la Ville de Montréal.

2014 – 2018 : Croissance en flèche

Les contrats s’enchaînent très vite, et LINAGORA Canada multiplie les grandes références privées comme publiques : Hydro-Québec, Ville de Laval, Métro, Bell, Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité Sociale, …

Pour l’ensemble de ces projets, LINAGORA Canada est intervenue à la fois en amont de l’implémentation concrète des technologies libres au sein du SI de ses clients mais également en aval, en les accompagnant dans la résolutions de problèmes techniques avec l’expertise de ses collaborateurs.

LINAGORA peut par exemple se féliciter d’avoir accompagné la Ville de Montréal depuis les prémices de son projet de ville intelligente et numérique.

De gauche à droite : Alexandre ZAPOLSKY (PDG LINAGORA), Harout CHITILIAN (VP Ville de Montréal), Yassin BENHADDOU & Baptiste IVOL de LINAGORA Canada

C’est également durant cette période que LINAGORA Canada participe activement à la promotion des logiciels libres. Nous soutenons l’écosystème du libre Montréalais au travers de plusieurs organisation d’événements : SQIL (Semaine Québécoise de l’Informatique Libre), SGO (Semaine du Gouvernement Ouvert).

Nous sommes également très impliqués avec notre place au conseil d’administration de l’APELL (Association Professionnelle des Entreprises en Logiciel Libres), et participons chaque années aux grands événements comme la WAQ et la JIQ.

2018 : Nouvelle phase de développement

Fier de ces projets couronnés de succès, LINAGORA Canada est passé au niveau supérieur en recrutant de nouveaux collaborateurs. C’est maintenant une équipe d’une dizaine de personnes qui compose la structure et de nouveaux postes s’ouvrent encore en 2019 et pour les années à venir.

En effet nous prévoyons cette année un chiffre d’affaire d’1.5 millions de dollars. De quoi continuer à investir et croître, mais aussi se développer à l’extérieur du Québec. L’Ontario en premier lieu, et la côte Nord-Est des États-Unis sont des destinations de choix car proches géographiquement et le logiciel libre y est déjà connu.

Malgré notre proximité avec les GAFAM, nous sommes un ambassadeur du vaste projet citoyen qu’est la troisième voie numérique. Nous croyons fermement en un numérique éthique, responsable et ouvert, qui s’offre en alternative des modèles basés sur la donnée des BATX et GAFAM.

HISTOIRE DU GROUPE LINAGORA

2000 – 2001 : LES ANNÉES DE DÉMARRAGE

Alexandre ZAPOLSKY a toujours été un passionné de l’internet. Il a donc décidé d’agir quand en 2000, il prend connaissance d’un nouvel arrivant sur le marché américain des technologies de l’information : le phénomène « Open Source ». Il a donc, à partir de ce moment là, été déterminé à développer une nouvelle génération de pure players sur ce nouveau marché de l’Open Source. LINAGORA était née ! L’une des premières entreprises française d’Open Source.
Alexandre était prêt à partager son destin avec un associé fidèle et rigoureux. En émettant un appel sur internet, il rencontra l’un des meilleurs spécialistes web. Michel-Marie MAUDET était prêt à le suivre dans son rêve fou et joignit LINAGORA après une carrière pleine de succès au seins de la cyberdéfense militaire.

Les deux formèrent dès le début une équipe exceptionnelle. Ils démultiplièrent le chiffre d’affaires de LINAGORA de 0 à 1 M€ en 2 ans.

fnill

2001 – 2005 : CROISSANCE, CROISSANCE ET CROISSANCE

Le chiffre d’affaires a augmenté de 732,73% en 5 ans ! C’est à cette période là que LINAGORA signe ses premiers gros contrats, notamment avec le ministère des Finances. Mais LINAGORA a aussi commencé à construire la majorité de ses partenariats avec de grands noms de l’Open Source tels que Zend, MySQL et Primekey. De plus, Alexandre ZAPOLSKY développa avec succès la première association professionnelle dédiée aux acteurs de l’Open Source dont le nom est FNILL. Enfin, LINAGORA créa l’expertise OSSA (Open Source Software Assurance) et gagna le prestigieux prix OSEO ANVAR, reçu durant le Technology Fast 50 de Deloitte en 2005.

linagora

2006 – 2007 : CHANGEMENT STRATÉGIQUE VERS L’ÉDITION DE LOGICIELS

LINAGORA prit un virage stratégique dans l’édition de logiciels. Alexandre ZAPOLSKY et Michel-Marie MAUDET effectuèrent de massives collectes de fonds afin d’accélerer le développement de LINAGORA et d’améliorer sa place de leader au sein de l’écosystème français de l’Open Source. Challenge accompli !

Cet événement a été suivi par un recrutement massif afin de répondre aux besoins croissants. LINAGORA a aussi lancé la première édition de « Paris Capitale du Libre », avec le soutien de la ville de Paris. Dès la fin de l’année 2007, Le groupe LINAGORA était né, employant plus de 100 salariés et possédant un chiffre d’affaires de 8 millions d’euros.

linagora

2008 : L’ANNÉE DE LA CONSÉCRATION

La nouvelle stratégie du groupe était pleine de succès. NetAktiv rejoignit LINAGORA, et OBM émergea comme solution Open Source alternative aux solutions propriétaires telles que Lotus Notes ou Microsoft Exchange. LINAGORA signa aussi une majorité de contrats dans le secteur publique grâce à OBM, au sein du Ministère de l’intérieur (30000 utilisateurs), de l’Inserm (16000), du Ministère des Finances (150000) ou de la Gendarmerie Nationale (120000). Parmi d’autres, France 24 choisit Drupal et LINAGORA pour la création de ses nouvelles plateformes numériques, ainsi, LINAGORA devint le premier partenaire français « Silver » de la distribution Linux, Ubuntu.

LINAGORA a aussi participé à de nombreux événements dédiés au logiciel libre – OSBC, MySQL conference, java One, Red Hat Summit, OSCON, Linus World -, et a co-organisé le premier « Think Tank Européen de l’Open Source» à Paris.

10years

2009 – 2011 : LE MODÈLE ÉCONOMIQUE SE RENFORCE

LINAGORA était assez mature pour mettre en oeuvre de nouveaux changements majeurs dans sa stratégie et devenir un pilier dans l’édition de logiciel. Le modèle d’affaire de LINAGORA a graduellement évolué sur la base des contrats de support éditeur, d’OSSA, de souscription de messagerie en ligne (modèle SaaS) ou encore l’externalisation d’infogérance de système de collaboration.

2013

2012 – 2013 : ÉVENEMENT LINAGORA, ÉTABLI ACTEUR NATIONAL

LINAGORA s’imposa durablement au sein du marché français, l’aide Open Source apportée au Ministère français de l’Économie et des Finances (4 ans), lui permit de devenir une référence au sein de la plateforme publique d’achats (UGAP), LINAGORA aspirant à fournir un contrat local et national de framework (3 ans). Ces deux succès confirmèrent la décollage économique de LINAGORA. Grâce à sa capacité à fédérer les grandes entreprises tout comme les plus petites, LINAGORA devint un acteur clé sur le marché de l’Open Source. Dans le même temps, ses deux projets principaux en R&D OpenPaaS et gSafe obtinrent de nombreux et durables financements du programme d’investissement français “Investissements d’Avenir”. Un leader nationale était né.

vietnam

2013 – 2016 : LE MONDE NE SUFFIT PAS

Avec l’ouverture d’une filiale au Canada, LINAGORA a significativement accéléré sa croissance internationale. LINAGORA souhaite développer son expertise Open-Source acquise durant les 20 dernières années pour en faire profiter ses clients dans tout le Canada. Alexandre ZAPOLSKY a participé à de nombreux voyages d’affaires accompagné de Nicole BRICQ’S (ancienne ministre du commerce) au Vietnam. LINAGORA a aussi participé à de nombreux salons professionnels en Asie, Afrique et Moyen-Orient : GITEX 2014, JEN 2015 à Abidjan. Finalement, l’entreprise devint le principal partenaire de Combia.
En 2015, LINAGORA a ouvert deux filiales au Vietnam et en Tunisie.

ET L’AVENIR ON LE VOIT COMMENT ?

«Tout ceci n’est qu’un début, à vous et à nous, ensemble, de construire l’avenir de LINAGORA» – Alexandre ZAPOLSKY

growth